Une femme se rend dans un refuge pour animaux pour adopter et retrouve le chien qu’elle a perdu il y a deux ans

506

Aisha Nieves, d’Allentown, en Pennsylvanie, a eu une réunion surprise à la Lehigh County Humane Society. Au départ, Aisha était à la recherche d’un nouveau chien pour ses deux fils. Mais en consultant les annonces, elle a réalisé que l’un des chiots lui semblait familier.

«Je me trouvais sur le site d’adoption de la société protectrice des animaux du comté de Lehigh, en train de regarder des photos, lorsque mon téléphone s’est figé sur cette photo et je l’ai regardée fixement», a-t-elle raconté au Morning Call.

Parfois, avec les chiens dans les refuges, vous pouvez voir une liste et former immédiatement une connexion. Mais pour Aisha, elle a réalisé que le chien lui était familier pour une autre raison.

La photo en question représentait un pit-bull croisé avec un rottweiler, de couleur fauve. Il y a deux ans, Aisha avait un chien nommé Kovu qui correspondait à la description. Malheureusement, Kovu a disparu. Cela faisait deux ans qu’Aisha ne l’avait pas vu.

«J’ai pensé, ‘Attendez, ça ne peut pas être lui’,» dit-elle. «Puis j’ai vu la petite cicatrice au-dessus d’un œil, celle qu’il a reçue lorsqu’il s’est pris dans une barrière, et je me suis dit : ‘Oh mon Dieu, c’est mon bébé, c’est Kovu !'». Elle a ramené Kovu à la maison pour la première fois en 2014, alors que Kovu était un chiot nouvellement né.

Kovu a fait partie du foyer des Nieves pendant cinq ans jusqu’à ce qu’un jour change tout. En mai 2019, un accident de voiture s’est produit juste devant sa maison et a endommagé son portail. Kovu s’est faufilé dehors, même s’il n’avait jamais eu envie de quitter la propriété auparavant.

«J’ai découvert qu’il était disparu quand je suis arrivée à la maison plus tard dans la journée et il n’était pas là pour courir vers moi et me donner des baisers comme il le faisait habituellement», a raconté Aisha à la publication. «J’ai cherché dans toute la maison et je ne l’ai pas trouvé, puis j’ai cherché dans Allentown pendant une semaine environ et je ne l’ai toujours pas trouvé». Abandonner les recherches est l’une des choses les plus difficiles, surtout pour un chien qui est devenu une si grande partie de la famille.

La perte a été d’autant plus dure qu’Aisha était enceinte à l’époque. «J’étais enceinte de quatre mois de mon fils cadet à l’époque. J’étais traversée par de nombreuses émotions. Je pleurais, je pensais au pire, je pensais que quelqu’un l’avait kidnappé ou blessé», a-t-elle admis.

«J’étais juste dévastée», a-t-elle continué. «Il était là pour moi à travers tout, les peines de cœur, les hauts et les bas, et maintenant il était disparu. C’était si difficile à accepter». Savoir que Kovu ne serait pas là pour l’aider à accueillir son fils a dû être difficile pour Aisha. Ce qu’elle ne savait pas, c’est qu’il a été recueilli par le refuge quelques semaines plus tard.

Puis il a été adopté par une autre famille. La famille l’aimait aussi, mais a malheureusement dû prendre la décision difficile de le remettre au refuge. «La famille est revenue, déclarant qu’elle risquait d’être expulsée et qu’elle devait le rendre», a déclaré Deidre. C’est triste, mais cela ressemble aussi au destin.

Aisha a vu la nouvelle liste pour «Ash» et a réalisé que Kovu était OK. «Ils l’avaient inscrit sous un autre nom, ‘Ash’. Quand j’ai été sûre que c’était lui, j’étais tellement excitée que j’en tremblais littéralement», dit-elle. «J’ai appelé la Humane Society et leur ai dit que ‘Ash’ était mon chien, Kovu, qui avait disparu depuis deux ans.»

La réunion a été très chaleureuse, même si Aisha avait beaucoup de peurs. Kovu a eu une famille complètement différente pendant un certain temps, et elle craignait qu’il ne se souvienne pas d’elle. «Je transpirais», a-t-elle dit. «Mes mains ont commencé à trembler. J’avais peur qu’il ne se souvienne pas de moi, car cela faisait si longtemps. Je suis restée assise là, à attendre qu’ils le fassent sortir. Puis, quelque chose m’a fait lever les yeux, je les ai fixés sur lui et je l’ai vu remuer la queue.» Chez le chien, c’est un excellent signe.

Même si le refuge avait besoin d’une photo de Kovu pour prouver qu’Aisha avait raison, ils semblaient tous savoir que ces deux-là avaient une histoire antérieure, vu la façon dont il se comportait en sa présence. «En voyant sa mère perdue depuis longtemps, Kovu, auparavant timide et effrayé, a poussé le cri le plus excitant que nous ayons jamais entendu», ont-ils écrit sur Facebook, selon The Morning Call. Aisha se rend compte de la rareté de cet événement et admet qu’elle ne se sentait pas complète sans Kovu à ses côtés.

Si vous avez également connu la souffrance de perdre votre chien, nous espérons que cette histoire heureuse vous apportera beaucoup de pensées positives. Sa deuxième famille est plus qu’heureuse de savoir qu’il a retrouvé son propriétaire initial. Pour les animaux perdus, les refuges sont toujours un bon endroit pour chercher et continuer à chercher.