Un homme construit une mini-maison pour la femme sans-abri qui dormait dans la rue dans son quartier

181

Les possibilités de mettre en pratique une certaine humanité sont souvent très nombreuses : l’altruisme et la solidarité sont des valeurs qui ne doivent jamais être oubliées. Après tout, tout le monde est heureux de savoir qu’il y a quelqu’un qui est prêt à prendre soin de nous.

C’est ce que pensait aussi Elvis Summers, l’homme au centre de notre histoire, auteur d’un geste merveilleux en faveur d’une femme en difficulté et qui, dans son quartier, était devenu un personnage connu de tous.

- Ad -

Bien qu’Irène – le nom de la femme sans abri – soit connue de tous les habitants des environs, ses contacts avec les résidents se limitaient à une salutation courtoise. Avant Elvis, personne ne s’était jamais donné la peine de l’aider vraiment, ni ne s’était inquiété de son état.

La femme de 60 ans dormait par terre, dans la rue, toutes les nuits, sans un minimum de protection. Quand Elvis a remarqué sa situation, il a décidé qu’il était temps de faire quelque chose de concret pour elle.

Le garçon a donc appris à mieux la connaître et a découvert qu’elle n’avait rien, pas même une boîte en carton pour s’abriter. Grâce à ses talents de constructeur, il a alors pensé faire une véritable mini-maison sur roues pour Irène, transportable d’un endroit à l’autre.

Après avoir acheté tout ce dont il avait besoin pour son projet, Elvis s’est mis au travail et, en seulement 5 jours, a sorti le plus beau cadeau que l’on puisse offrir à une femme sans abri : une petite maison pour s’abriter.

Personne ne lui avait jamais fait preuve d’une telle générosité, et le geste de l’homme était pour elle une belle dose de bonheur.

Malheureusement, peu après, Irène est décédée, laissant un vide et une grande douleur chez Elvis. Le souvenir de cette femme douce et malheureuse continue cependant à vivre dans le bonheur d’avoir réussi à changer sa vie, même si pour une courte période. Cela a conduit Summers à construire de nombreux nouveaux mini-foyers pour les sans-abri, rendus possibles grâce aux dons caritatifs de nombreuses personnes.