Un garçon passe son temps libre à donner des bains à des chiens errants pour les aider à être adoptés

148

La plupart des enfants passent leurs week-ends à jouer avec leurs amis ou à regarder la télévision — mais pour un petit garçon du Brésil, le samedi est consacré à aider les chiens des rues.

Thiago, un garçon de 11 ans qui vit dans la ville d’Antônio Prado, dans le Rio Grande do Sul, a toujours aimé les animaux. Il souhaitait pouvoir faire quelque chose pour les 30 millions de chiens et de chats abandonnés au Brésil. Et comme il ne pouvait pas tous les ramener à la maison, il a décidé d’améliorer leur vie — un bain à la fois.

À la fin de 2020, Thiago a créé le projet «Sou de rua mas to limpinho» («Je suis sans abri mais je suis propre») avec son père et a commencé à changer la vie des chiens des rues autour de lui.

«À la fin de l’année dernière, j’ai décidé que je devais d’une manière ou d’une autre faire quelque chose pour les animaux», a expliqué Thiago à The Dodo. «En discutant avec mon père, je lui ai parlé de mon idée de baigner les chiens de rue pour qu’ils restent propres et parfumés et que les gens les regardent différemment dans la rue.»

Le projet a connu des débuts difficiles, mais Thiago et son père ont rapidement réglé les problèmes.

«Attraper des chiens dans la rue est difficile, car ils sont toujours effrayés et beaucoup sont victimes de mauvais traitements», a déclaré Thiago. «Nous avons donc passé un certain temps sans bains jusqu’à ce que mon père en parle à l’ONG Noah’s Ark et que nous commencions à baigner leurs chiens récemment sauvés.»

Une fois que les chiens ont pris leur bain, ils ont chacun droit à une séance photo avec Thiago pour augmenter leurs chances d’adoption. Le père de Thiago édite les photos et les publie sur les médias sociaux pour mettre en valeur chacun d’entre eux. À ce jour, Thiago a donné 48 bains et a reçu un grand soutien de la part de sa communauté — notamment des dons de shampoing pour animaux et de produits pour le bain.

«Le projet a vraiment porté ses fruits, car la plupart des animaux à fourrure sont adoptés», a déclaré Thiago. «Cela donne beaucoup de motivation pour continuer».

Thiago espère que ses efforts changeront la façon dont les gens pensent aux animaux sans abri qu’ils croisent chaque jour, et qu’ils convaincront davantage de personnes de leur ouvrir leur foyer.

«Je veux que les gens n’aient pas peur d’adopter», a déclaré Thiago. «C’est la meilleure chose au monde. Mais qu’ils adoptent le chien en sachant que ce n’est pas une chose ou un jouet. C’est un être qui va vivre longtemps et qui veut juste nous donner de l’amour.»

Et pour ceux qui n’ont pas l’espace ou la capacité d’adopter un chien, Thiago les encourage à aider d’une autre manière — comme faire un don, faire du bénévolat dans un refuge ou mettre des petits bols de nourriture et d’eau sur leur trottoir.

Même le plus petit effort, ou un petit shampooing, peut faire la différence.

Veuillez PARTAGER cette histoire avec vos amis et votre famille.