Un garçon plonge dans une rivière inondée pour sauver un faon piégé dans l’eau

133

Il y a des histoires qui parviennent à entrer dans la mémoire de chacun d’entre nous, grâce à une image simple mais significative. Tout comme celle qui a été saisie au Bangladesh, où un garçon a fait preuve d’un courage vraiment extraordinaire en se mettant en danger pour sauver la vie d’un petit animal en détresse.

Il s’agit d’un faon qui, à cause d’une inondation et de la crue d’une rivière, aurait pu succomber s’il n’y avait pas eu ce garçon qui s’est vraiment trouvé au bon endroit au bon moment.

- Ad -

Hasibul Wahab est un photographe naturaliste qui parcourt le monde à la recherche de la photo parfaite. Une activité intéressante, à la fois aventureuse et artistique, qui fait que l’on se retrouve parfois face à des situations inattendues et même dangereuses. En 2014, alors qu’il se trouvait dans son pays, le Bangladesh, Wahab a été témoin de l’un de ces épisodes mémorables.

Le contexte n’était pas des plus heureux, compte tenu de l’inondation de la rivière, dont les eaux avaient beaucoup augmenté en raison des pluies. C’est là qu’un faon s’est retrouvé piégé, incapable de sortir de l’eau parce que le courant était trop fort pour qu’il puisse en sortir. Mais heureusement, il y avait aussi Bilal, un garçon de 15 ans qui, sans y réfléchir à deux fois, a décidé qu’il devait faire quelque chose pour le sauver.

Il a ainsi plongé, se dirigeant vers le pauvre faon en difficulté. Nageant sous l’eau et défiant le courant impétueux, le jeune homme a réussi à attraper l’animal par les pattes, le soulevant au-dessus du niveau de la rivière.

En le tenant fermement avec les mains, Bilal a pris le dessus sur la rivière ; il est sorti et a pu sauver le petit faon.

Une fois à terre, sur le rivage, le petit s’est repris et a immédiatement couru à la recherche de ses semblables, qu’il avait manifestement perdus de vue à cause des fortes pluies.

Même Bilal, avec le plus grand calme et beaucoup de sang-froid, s’est aussitôt ressaisi, comme si avoir sauvé le faon avait été la chose la plus facile qui soit.

Hasibul Wahab a quant à lui pris son appareil photo et a tout immortalisé, faisant prendre conscience au monde entier du geste merveilleux du garçon bengali. Il ne reste plus qu’à féliciter Bilal, un garçon héroïque et altruiste qui a redonné un sourire et un peu de confiance à tout le monde !